A la recherche d'un « textile de demain » à haute valeur ajoutée !

Après une première édition qui s’est déroulée en octobre 2009 à « l’écomusée de l’avesnois » à Fourmies, la « Fondation Théophile Legrand – Institut de France » a décidé d’organiser son second « Prix International de l’Innovation Textile » le vendredi 19 novembre à l’ENSAIT de Roubaix (Ecole Nationale Supérieure des Arts et Industries Textiles). Cette cérémonie prestigieuse sera une nouvelle fois présidée par les descendants directs de Théophile Legrand, le « Fondateur de l’industrie lainière » en France, au 19ème siècle. D’une valeur totale de 18 000 euros (10 000 € pour le premier et 8 000 € pour le second lauréat), ces deux Prix récompenseront deux chercheurs qui auront inventé une nouvelle fibre textile originale ou de nouveaux procédés de production industrielle textile.

Un « textile intelligent » récompensé en 2009

La lauréate 2009, Aurélie Cayla, doctorante à l’ENSAIT de Roubaix, a créé un « textile intelligent », qualifié par les experts de « révolutionnaire ». Cette nouvelle fibre permet notamment de détecter des températures spécifiques (seuil de douleur, point de fusion…), ainsi que des produits chimiques dans l’atmosphère, grâce à un filage de multi-filaments chargés en « Nanotubes de Carbone ». Ce nouveau « textile » devrait être intégré très rapidement dans les équipements de protections individuelles, notamment ceux des sapeurs pompiers. Les membres du jury avaient estimé que le projet d’Aurélie Cayla était le plus abouti et sans aucune contestation, le plus innovant. Son utilisation dans de nombreux secteurs économiques, allant du médical à la protection, en passant par le bâtiment, promet à ce « Textile intelligent » un avenir assuré et une production industrielle quasi immédiate.

Pourquoi un « Prix Théophile Legrand » à Roubaix, après Fourmies ?

Fourmies – Roubaix : les destins de ces deux villes du Nord de la France sont étroitement liés depuis le milieu du 19ème siècle. Elles ont connu toutes les deux, à la même époque, un développement économique exceptionnel grâce à l’industrie textile, avant d’être durement touchées par les délocalisations et la crise du textile dans les années 1970. L’homme qui relie l’histoire de ces deux anciens premiers « pôles de production textile » au monde, s’appelle Théophile Legrand. Né en 1799 à Fourmies, Théophile Legrand est considéré par les historiens comme étant le « père » du développement de l’industrie lainière en France. Grâce à lui, dès 1870, et pendant près d’un siècle, la ville de Fourmies est devenue le « premier centre mondial de laine fine peignée ». Cette petite commune de 15 000 habitants a été également pendant une trentaine d’année, la deuxième capitale mondiale de production textile, juste derrière Roubaix (de 1880 à la première guerre mondiale). Fourmies a aussi décroché le titre de « capitale du fil de laine le plus fin au monde » dès la fin du 19ème siècle. De nombreuses filatures s’étaient en effet spécialisées dans la production d’un fil de laine très fin et très résistant, qui développait jusqu’à 120 kilomètres au kg !

Qui était Théophile Legrand ?

Théophile Legrand a fait construire sa première filature en 1825. Il substitua l'industrie de la laine peignée à celle du coton, en favorisant pour la première fois en France, l’installation des machines à vapeur et l’industrialisation de la filière textile. Précurseur, novateur et toujours à la pointe de la modernité, Théophile Legrand a marqué l’histoire du textile et de la ville de Fourmies en particulier. De nombreux « capitaines d’industrie textile » implantés sur Roubaix, se sont rapprochés de Théophile Legrand, en ouvrant des filatures sur Fourmies et en prenant exemple sur lui, pour moderniser leurs propres usines roubaisiennes. 133 ans après sa disparition, la vie débordante du « Fondateur de l’industrie lainière » fourmille toujours d’autant d’enseignements et d’espoirs. Cet homme de « biens », qui fut le collaborateur attentif des manufacturiers de son temps, comme celui des ouvriers, devait avoir quelque chose de rare pour que « Le Journal de Fourmies » lui accorde le surnom de « Père du peuple ». En 2010, Fourmies, Roubaix et l’industrie textile ont toujours une dette envers Théophile Legrand. Cet homme éminent avait fait de la droiture et de la générosité, les forces intangibles de son action industrielle innovante. Il méritait bien une Fondation et un Prix de l’Innovation Textile.

Les partenaires du Prix :

Ce « Prix » est organisé par la « Fondation Théophile Legrand – Institut de France » et la société « Prest@tions Individu’Elles », avec le soutien de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Industries Textiles à Roubaix, l’une des écoles les plus réputées d’Europe, qui forme près de 70 % des ingénieurs textiles français et 15 % des ingénieurs textiles européens. La Fondation peut également compter sur la participation de l’écomusée de l’avesnois et son musée du textile et de la vie sociale à Fourmies, symbole du riche passé industriel textile du sud du Nord. A leurs côtés, on retrouve «  CLUBTEX », le groupement des industriels du textile technique, ainsi que les plus grandes écoles de textile.

Rappel du règlement :

Ce concours international est entièrement gratuit. Il est ouvert aux chercheurs, aux doctorants ou aux étudiants de niveau Master. Son but est de favoriser l’innovation textile, la recherche, l’émulation et l’imagination en mettant en lumière la création technique ou industrielle. 7 projets avaient été présentés au comité des experts et aux membres du jury en 2009. La Fondation espère pouvoir présenter une vingtaine de dossiers au comité des experts qui se réunira fin septembre à Paris.

Les dossiers de candidatures devront être rédigés en français ou en anglais. Ils devront être envoyés obligatoirement par courrier et par courriel avant le 10 septembre 2010, aux deux adresses suivantes :

ENSAIT – Dorothée Mercier - 2 allée Louise et Victor Champier - BP 30329 - 59056 ROUBAIX CEDEX 1

et

 theophile-legrand@hotmail.fr

Renseignements :

Coordinateur du « Prix International Théophile Legrand de l’Innovation Textile 2010 » : Nicolas Soulié - « Prest@tions Individuelles » : 06 32 37 28 77

theophile-legrand@hotmail.fr

Retrouvez toute l’actualité de la Fondation sur : www.theophilelegrand.w1w.fr